22/06/2014

Le rapport texte image



https://drive.google.com/file/d/0B1CfGZBObj2uVW5aMXlSN01jMmM/view?usp=sharing
Dans les albums, il ne faut pas négliger le rôle des illustrations. Celui-ci peut
tout à fait être différent selon le message que veulent faire passer l'auteur et l'illustrateur.
Franciss Grossmann distingue trois types de relation texte/image distribués parfois de manière hétérogène dans le même album, selon le degré d'autonomie du texte par rapport à l'image :
  • le texte dépend fortement de l'image et ne peut être lu seul,
  • le texte peut être lu indépendamment de l'image sans trop de perte,
  • le texte est autonome, l'image l'illustre.
Quand l'image complète le texte

https://drive.google.com/file/d/0B1CfGZBObj2uVVc2TXRURXNZUzg/view?usp=sharing
L'album J'irai pas à l'école illustré par Tony Ross est très intéressant pour étudier ce rapport texte/image. Il faudra d'abord proposer une lecture du texte sans les images afin que les élèves s'imaginent "Zouzou" ensuite on pourra découvrir la représentation que la maman s'en est faite et enfin le personnage tel qu'il est en réalité.




Quand l'image est en décalage avec le texte.
Pour traiter ce rapport texte/image les albums de la série sont très intéressants et  vous pourrez utiliser l'excellent travail proposé par Mecarson sur son site et le compléter avec celui de Caracolus pour les ateliers de lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire